بِسْمِ اللهِ الرَّحْمَنِ الرَّحِيم


La louange est à Dieu le Créateur du monde Celui Qui existe sans début, sans fin, sans endroit, sans comment et ne dépend pas du temps, rien n’est tel que Lui et Il est Celui Qui entend et Qui voit, quoi que tu puisses imaginer Dieu en est différent, et que l’élévation en degré et la préservation de sa communauté de ce qu’il craint pour elle soient accordées à notre maītre Mouḥammad Al-‘Amīn, l’Honnête, celui qui a appelé à la religion de vérité, l’islam la religion de tous les Prophètes du premier ‘Adam au dernier Mouḥammad.

Il est interdit de caricaturer un prophète qu’il s’agisse de Mouḥammad ou de n’importe quel autre prophète car tous sans exception sont des guides et constituent les élites des créatures.

Pour preuve, la parole de Allāh :

﴿ وَلَئِن سَأَلتَهُم لَيَقولُنَّ إِنَّما كُنّا نَخوضُ وَنَلعَبُ ۚ قُل أَبِاللَّهِ وَءايٰتِهِ وَرَسولِهِ كُنتُم تَستَهزِءونَ ﴿٦٥﴾ لا تَعتَذِروا قَد كَفَرتُم بَعدَ إيمٰنِكُم ﴾

(wa la’in sa’altahoum layaqoūlounna ‘innamā kounnā nakhoūḍou wa nalﺀab qoul ‘abi l-Lāhi wa ‘āyātihī wa rasoūlihī kountoum tastahzi’oūn ; lā taﺀtadhiroū qad kafartoum baﺀda ‘īmānikoum )

Qui signifie : « Si tu les avais interrogés, ils auraient dit : certes, nous ne faisions que jouer et plaisanter. Dis : est-ce de Allah, de Ses versets, de Son messager dont vous vous moquiez ? Ne vous cherchez pas d’excuses, vous êtes devenus mécréants après avoir été sur la foi ».

 

Ainsi, aucun musulman ne peut justifier ou légitimer le fait qu’on tourne un prophète en dérision car cela constitue sans aucun doute un blasphème et une offense inexcusable. Et l’humour s’arrête aux portes de la religion car il est absolument interdit de se moquer de Dieu, d’un prophète quel qu’il soit, d’un ange quel qu’il soit, ou d’un livre révélé qu’il s’agisse du Qour’ān, de l’Evangile authentique, de la Thorah authentique et autre ou de ce qu’ils contiennent comme versets, comme jugements, comme exhortations, comme promesses ou comme menaces.

 

Nous vous mettons donc en garde de croire ce que certains osent dire dans les médias et qui se présentent comme imams en prétextant que l’humour existe en Islam. Il faut savoir que ces gens sont malheureusement à la solde de l’Etat et disent ce qu’on leur dit de dire pour toucher leur chèque à la fin du mois. Ils ont vendu leur religion pour un bien éphémère.

 

Oui l’humour existe mais il est confiné au strict cadre de ce qui ne contredit, ni ne porte atteinte à l’Islam, à ses valeurs ou à ses symboles. Par conséquent, croire ou dire qu’il est permis de caricaturer un prophète au nom de l’humour ou de la liberté d’expression est un blasphème éhonté qui exige de revenir immédiatement à l’Islam en prononçant la chahadah.

 

L’Islam est la religion du juste milieu. Elle ne laisse de place ni à l’outrance ni à la négligence !

 

الحَمْدُ لله رَبِّ العَالَمِيْنَ

La louange est à Allāh, le Créateur du monde.