Allāh tabāraka wa taᵌālā dit ce qui signifie : «Vous êtes la meilleure communauté qui ait émergé pour les gens, vous ordonnez le bien et vous interdisez le mal, et vous avez la croyance en Allāh » [Sūratu 'Āli ᵌImran verset 110].

Et le Messager de Allāh a dit ce qui signifie : "Si tu vois ma communauté avoir peur de l'injuste, de lui dire tu es injuste, alors c'en est fini d'eux" [rapporté par Al-Ḥākim dans son livre Al-Mustadrak].  

La mise en garde contre les gens qui falsifient les Lois de Allāh et sèment l'égarement dans la population fait partie des obligations les plus importantes; c’est la raison pour laquelle nous attirons aujourd’hui votre attention sur une association du nom de al-Bounyane qui profite de la générosité des musulmans pour semer leur poison en France mais aussi en Algérie, au Maroc, en Mauritanie et dans d’autres pays d’Afrique.

Il faut savoir que l’association al Bounyane est adepte de la doctrine wahhabite. Le wahhabisme a été fondé il y a 250 ans par un homme de la région du Najd, [une région de la péninsule arabe dont la capitale est Riyad] qui s'appelait Muḥammad ibnu ᵌabdi l-Wahhāb. Avec l’aide de la famille saᵌūd et son partenariat avec les anglais, il a innové des croyances contraires à l’Islām et ordonné le massacre de milliers de musulmans et la profanation de tombes de savants (en témoigne le grand savant du 19è siècle ‘Aḥmad Zaynī Daḥlān dans son livre Fitnatu l-wahhābiyyah).

Les adeptes de cette secte aujourd’hui se prénomment mensongèrement salafistes en tentant de faire croire aux gens qu’ils suivent les salafs c’est-à-dire les savants des trois premiers siècles de l’hégire dont le Prophète a fait l’éloge.

Mais en réalité aucun salaf n’a dit ou écrit ce que ces gens présentent comme faisant partie des bases de l’Islām. Les wahhabites, selon les propres termes de leurs gourous (comme ibnu bāz, al ᵌuṫaymīn, al 'albāniyy, ibnu taymiyah...) croient que Allāh entoure le monde comme la peau d’une orange, ou encore que le prophète Ādam est la « photocopie » de Allāh et l'un d'entre eux appelle même Allāh "le Père".

Et ceci n’est évidemment la croyance d’aucun musulman ; au contraire la croyance musulmane se résume par la parole du grand savant Aḥmad ibnu Ḥambal qui signifie : « Quoique tu imagines dans ton esprit, Allāh est absolument différent de cela ».

De plus, tout comme leur fondateur, ils déclarent mécréants tous ceux qui ne font pas partie de leur groupe et considèrent permis de les tuer, de prendre leur biens ou encore de violer leurs femmes. C’est ainsi que partout où ils passent, ils laissent derrière eux le chaos et la terreur : en Algérie ils ont été à l’origine des attentats, des viols et des tueries, ainsi en Ukraine, en Afghanistan, aux Etats-Unis avec la destruction des tours jumelles dans lesquelles travaillaient aussi des musulmans et aujourd’hui au Mali.

C’est pourquoi, nous devons nous protéger les uns les autres et les dévoiler au grand jour afin qu’ils ne piègent pas nos enfants et qu’ils les endoctrinent comme cela a récemment été le cas à Toulouse pour Muḥammad Merah.

L’association wahhabite al-Bounyane récolte des fonds auprès des musulmans pour envoyer leurs livres empoisonnés au Maghreb et en Afrique ou pour y fonder des écoles comme en témoigne ci-dessous deux de leurs newsletters (cliquez sur les miniatures pour les agrandir).

EXTRAIT                   extrait

 

Et dans la newsletter qui suit, vous pourrez même constater à quel point ils dénigrent les musulmans du Maroc en les accusant d'adorer les tombes, les arbres et les pierres! Ils les traitent d'associateurs pour le simple fait de visiter la tombe d'un saint et d'invoquer Allāh auprès de cette tombe pour la barakah. Ces wahhabites ne comprennent pas que le musulman n'adore pas le saint mort et ne croit pas non plus que c'est le saint qui crée quoit que ce soit. Ils ont donc déclarer mécréants ces musulmans ainsi que tous leurs ancêtres jusqu'aux salafs et aux compagnons du Prophète qui eux-mêmes visitaient les tombes d'autres compagnons pour la barakah.

Cliquez sur la miniature


Rappelons-nous la parole du Messager de Allāh qui signifie : "Si tu vois ma communauté avoir peur de l'injuste, de lui dire tu es injuste, alors c'en est fini d'eux". Que chacun d’entre nous fasse donc son devoir en avertissant son entourage afin de les protéger eux ainsi que les générations futures.

 

Bāraka lLāhu fīkum